Un achat immobilier nécessite très souvent pour l’acheteur de souscrire un prêt bancaire. Pour éviter les risques d’impayés, les établissements prêteurs exigent que l’emprunteur contracte plusieurs assurances. Faisons un point sur quelques assurances liées à un achat immobilier.

L’assurance de prêt immobilier obligatoire

Certains organismes prêteurs souhaitent que l’emprunteur souscrive une assurance de prêt immobilier. Ce type d’assurance est demandés afin de couvrir les risques liés à la perte d’emploi, l’invalidité ou au décès, par exemple.

L’établissement de crédit propose alors plusieurs options d’assurances à l’emprunteur :

  • Il peut opter pour l’une de ces propositions
  • Ou choisir une assurance de son choix. A condition qu’elle offre des garanties équivalentes à celles exigées par l’établissement prêteur.

L’assurance décès immobilier

L’assurance décès, incapacité, invalidité fait partie des différents types d’assurance à souscrire lors d’un prêt immobilier. Elle est souvent requise par l’organisme prêteur. Elle garantit que l’assureur prend à sa charge le remboursement des échéances (en partie ou totalement) si l’assuré décède.

L’assurance perte d’emploi immobilier

Ce type d’assurance est souvent associé à un prêt immobilier. En effet, elle permet de couvrir l’emprunteur en cas de perte d’emploi. Attention, elle ne s’applique qu’en cas de licenciement. Dès lors, l’assurance rembourse en partie ou totalement le prêt à la place de l’emprunteur.

Sachez que l’assurance perte d’emploi est nécessaire uniquement si l’emprunteur est salarié au moment de souscrire un crédit. Parfois, cette assurance n’est proposée qu’aux personnes embauchées en CDI et/ou justifiant d’un certain nombre d’années d’ancienneté.

Nous vous conseillons d’être vigilant au moment de souscrire une telle assurance, car elle peut mentionner de nombreuses exclusions.

L’assurance invalidité immobilier

Lorsque l’emprunteur souscrit un crédit immobilier, il s’engage à assurer son remboursement en intégralité. Cependant, l’incapacité physique à travailler et la perte de mobilité, suite à un accident par exemple, étant impossible à prévoir, il est généralement demandé à l’emprunteur de souscrire une assurance invalidité, afin de couvrir cette éventualité.

Elle permettra alors de rembourser le capital restant dû en cas d’invalidité ou de handicap.

L’assurance loyers impayés

 L’assurance loyers impayés, aussi appelée « garantie loyers impayés » permet d’assurer cette fois-ci les revenus du propriétaire bailleur en cas d’impayés de la part du locataire, mais aussi de détérioration, de frais de contentieux ou de départ prématuré de l’occupant du bien.

A présent, vous en connaissez plus sur les différents types d’assurances qui peut exister lorsque vous acheter un bien. SI vous avez des questions ou que vous souhaitez en savoir plus sur les assurances à souscrire, venez rencontrer nos experts sur le salon !

Source : Le Plan Immobilier