Pour vendre sa maison, on fait en général appel à une agence immobilière et certains propriétaires parviennent parfois à le faire seuls. Cependant, faire appel à un notaire est une pratique peu connue et pourtant, il s’agit d’une des meilleures solutions pour sécuriser sa vente. On vous explique tout !

LES AVANTAGES DE FAIRE APPEL A UN NOTAIRE

Solliciter un notaire pour la vente de son bien immobilier offre plusieurs avantages :

1- Le premier est que vous confiez la vente de votre bien à un véritable connaisseur du marché de l’immobilier au niveau national. Ainsi, il maîtrise parfaitement les tendances du marché, notamment au niveau des prix. Il dispose également des compétences requises pour évaluer la valeur réelle du bien à mettre en vente.

2- Le notaire peut également faire office de négociateur immobilier. Dans ce cas, il peut assister le vendeur dans la recherche d’acheteurs. Toutefois, le vendeur doit prévoir des honoraires supplémentaires pour la prestation qui sont surtout composés de taxes et de frais pour la rédaction de l’acte authentique de vente.

3- Ensuite, en passant par un notaire, le vendeur bénéficie des facilités offertes par un interlocuteur unique. Et oui, le notaire peut s’occuper des formalités administratives comme l’avant-contrat, l’acte définitif de vente, avec en prime la réalisation des calculs des taxes ainsi que leur déclaration. Mais le plus grand avantage concerne surtout la sécurité de l’opération. En effet, le notaire est un officier public & le vendeur bénéficie donc d’une sécurité juridique et de la confidentialité de l’opération.
Par ailleurs, le notaire peut aussi s’occuper de certaines formalités juridiques comme la publicité foncière. Il peut également garder le titre de propriété pendant une période de 75 ans.

LES ETAPES POUR VENDRE SA MAISON VIA UN NOTAIRE

En confiant au notaire les étapes de la vente de votre logement, vous êtes assuré de la qualité de la prestation. Pour cela, les procédures de ventes suivent quelques étapes essentielles qui sont entièrement réalisées par le notaire :

– 1ère étape : le notaire procède à l’estimation du bien.
Grâce à son expertise, il sera en mesure de déterminer la valeur précise de votre bien à la vente (étude attestée par un certificat d’expertise).

– 2ème étape : ensuite, il va procéder à la rédaction d’un mandat de vente. Il s’agit d’un document essentiel, signé par le propriétaire, avant la mise en vente du bien.

– 3ème étape : une fois cette étape passée, le notaire procède à la diffusion de l’annonce. Il bénéficie du réseau des notaires de France ou passe l’annonce sur quelques supports d’annonces réservés aux notaires comme les sites immobiliers, le Journal des notaires ou dans des magazines spécialisés.
La vente du bien sur le site immobilier des notaires se fait généralement en 48 heures jusqu’à la signature d’un compromis de vente.

LA VENTE & LES FORMALITÉS D’APRÈS-VENTE

Lorsque l’on approche de la date butoir de signature de la vente, le notaire va fixer un rendez-vous pour réunir les parties et convoquer l’acheteur et le vendeur. Mais en pratique, cela se passe de manière informelle, le rendez-vous est fixé par téléphone ou par mail.
Une quinzaine de jours avant, le notaire demande à la banque de l’acheteur de débloquer le ou les prêts. La banque adresse alors en principe au notaire les fonds que le notaire reversera au vendeur.

Lorsque le vendeur et l’acheteur ont signé l’acte de vente définitif, le notaire remet simplement à l’acquéreur une attestation de propriété. Il conserve l’acte pour le publier à la conservation des hypothèques. Ce n’est donc que quelques mois plus tard que l’acquéreur reçoit une copie authentique de l’acte de vente.
Le vendeur ne reçoit pas instantanément le paiement du prix. Le plus souvent, le notaire ne lui adresse le prix de vente que deux ou trois semaines après la vente, et ce pour des raisons de trésorerie.
Sachez également que le versement du prix ne peut se faire que par virement et non par chèque.
En effet, depuis le 1er avril 2013, pour une meilleure transparence et sécurité des transactions financières, un client ne peut plus recevoir d’un notaire le prix de vente de son bien immobilier par chèque, mais uniquement par virement.

Vous vendez prochainement votre bien immobilier et vous souhaitez échanger avec un notaire ? Venez les rencontrer sur le salon IMMEXPO ou par visio en prenant rendez-vous directement sur notre site !

Sources : Bourse des Crédits & PAP